Une entreprise de la grande distribution, ayant une très forte proportion de salariés d’origine d’Afrique noire et d’Asie connait un dialogue social tendu et des oppositions fortes au sein de ses IRP. Son CHSCT indique avoir reçu des plaintes pour discrimination raciale de certains salariés.

La Direction mandate le Groupe Axcess pour les aider à répondre à ces accusations. Une enquête sociale est bâtie, comprenant questions ouvertes et fermées. Une équipe de consultants mène l’enquête à travers des entretiens individuels et confidentiels, l’anonymat étant garanti vis-à-vis de la Direction. Les feuilles d’enquête, traitées par un consultant non partie-prenante dans la conduite des entretiens permettent une analyse quantitative et qualitative poussée.

Restituée devant la Direction, le CHSCT et le Médecin du travail, l’enquête à démontré l’absence de sentiment de discrimination raciale parmi les salariés. Ce projet a permis à la Direction de renouer le dialogue avec certains représentants du personnel et d’améliorer le dialogue social.